Après la fin d’une activité physique intense, comme un match ou une session d’entrainement soutenue, le corps entame sa phase de récupération et de régénération. Le facteur temps est indispensable mais pas seulement. En effet, de grands volumes de sang et des toxines, appelées acide lactique, restent dans les muscles, qui engendrent des crampes et une sensation de jambes lourdes par exemple. L’objectif principal d’une récupération consiste à débarrasser vos muscles de la majeure partie de ce liquide et des toxines excédentaires et non désirées dans les tissus.

Quand un joueur s’arrête (brusquement) après une session d’entrainement ou un match, il ressent une certaine raideur musculaire, et parfois, des douleurs apparaissent. Avec des mouvements appropriés, avec une recherche d’efficience dans le  »décrassage » et un retour au calme adéquat , le corps peut se débarrasser de la plupart de ces désagréments et assurer à l’athlète plus de confort pour être en mesure de se remettre des effets de l’activité physique intense tout en exploitant ses récentes performances.

Les principaux objectifs d’une récupération appropriée sont d’aider l’anatomie, en particulier le cœur, le métabolisme et le rythme respiratoire à revenir à la normale, et d’encourager le corps à mieux évacuer les toxines . Un bon retour au calme fournira une diminution progressive de l’intensité de l’exercice. Il s’agit d’effectuer des mouvements rythmiques contrôlés qui participent à un refroidissement progressif des muscles et du corps.

Le sportif peut employer ce temps de récupération pour sa préparation mentale:
– La convivialité et le partage positifs et bienveillants entre coéquipiers.
– Son besoin de régénération, physique, nerveux et psychologique.
– Son auto-analyse de sa prestation.
– Sa capacité de se recentrer sur l’essentiel.
– Son aptitude à retrouver un état de présence en toute quiétude.

Se réhydrater et faire le pleinrehydratation apres match

Prenez beaucoup de liquides pour remplacer ce que vous avez perdu par la transpiration, et assurez-vous de manger sainement, de vous nourrir suffisamment pour reconstituer vos réserves d’énergie. Commencez dès que possible après la fin de la compétition.

Convivialité20121216_PSG-ASSE_54

De même, la convivialité et le partage de points de vue, d’émotions entre coéquipiers sont un moyen d’évacuer ce qui s’est accumulé durant la compétition. Prenez le temps d’échanger vos impressions, vos sentiments sur la prestation réalisée. Exprimer et libérer ce qui vous semble juste pour vous et pour le groupe.

Imagerie mentaleimagerie-mentale-boxe

Le besoin de régénération, physique, nerveux et psychologique est à considérer sérieusement. Il est possible de reprendre vos outils de relaxation incluant l’imagerie mentale. (Exemple : Situation dont vous êtes fière et qui, exécutée lors de la compétition qui se termine, vous apporte une réelle satisfaction.)

Sommeil
sommeil-recuperateur

Dormez un peu ou relaxez-vous en visant de préférence la qualité de présence ! Les hormones de croissance sont naturellement libérées pendant le sommeil. Ces substances chimiques aident le corps à réparer les tissus musculaires qui ont été endommagés par l’exercice intense.
Nous savons que, après une prestation épuisante, il est tentant de rentrer simplement à la maison et s’affaler sur le canapé devant sa télévision ou sa tablette. Cependant, vous savez bien qu’en zappant votre temps de récupération consciente et volontaire, vous « payerez» probablement dans les jours suivants ! Vos sensations, la finesse de votre technique la fluidité de votre jeu et votre discernement risquent d’en faire les frais.

Rappelez-vous que si vous ne parvenez pas à préparer votre récupération, vous augmentez la possibilité de limiter votre performance!

Pour allez plus loin :


Crédits photos : 1, 2, 3, 4, 5